Reculer Devenir un militant

Vous pourriez développer votre sens de l’autonomie, votre confiance en vous-même et votre indépendance en jouant le rôle de militant pour votre propre cause. Le militantisme pourrait vous aider à vous sentir plus en contrôle, car elle vous permet d’adopter une position et d’exprimer votre opinion. Que ce soit au cabinet du médecin, au travail, à l’école ou en milieu communautaire, la capacité de défendre ses droits et de faire des choix qui contribuent à améliorer votre environnement et celui des autres personnes atteintes d’épilepsie peut être très valorisante.

L’adoption d’un plan d’action en matière de sensibilisation est un excellent point de départ.

  • Fixez-vous d’abord un objectif clair (p. ex. poser plus de questions lors des rendez-vous avec votre médecin).
  • Déterminez ce que vous devez savoir, et à qui vous devez vous adresser, pour atteindre cet objectif.
  • Contactez la personne à qui vous désirez présenter votre cas. N’oubliez pas d’effectuer plus tard un suivi auprès de cette personne pour vous assurer que les changements ont été réalisés.

Vous découvrirez peut-être que vous prenez goût à vous faire valoir et à revendiquer vos droits dans le réseau de la santé, auprès des politiciens, au travail et à l’école.

Dans le réseau de la santé, l’adoption d’une attitude de revendication des droits pourrait vous aider à communiquer efficacement avec votre équipe soignante. N’oubliez pas qu’en consignant vos crises, les médicaments que vous prenez et les effets secondaires, vous contribuez à améliorer la transparence de votre état de santé et, par le fait même, à avoir des consultations médicales plus productives et plus efficaces. Vous pourriez profiter encore plus pleinement de vos rendez-vous lorsque vous préparez une liste de questions, car vous obtiendrez ainsi des réponses aux questions que vous vous posez au sujet de votre état de santé.

Si vous avez des difficultés de nature politique, pourquoi ne pas contacter votre député provincial ou votre député fédéral. Pour ce faire, vous devez toutefois vous assurer d’avoir tout fait en votre pouvoir pour contacter les autres professionnels en mesure de vous aider dans ce dossier avant même de contacter votre député provincial ou votre député fédéral. Si vous choisissez d’écrire une lettre, assurez-vous :

  • D’avoir le nom et l’adresse exacts de la personne que vous désirez contacter.
  • De rédiger une lettre courte qui va droit au but (2 pages au maximum), sans fautes d’orthographe.
  • D’inclure vos coordonnées et à quel moment vous désirez obtenir une réponse.

Le milieu de travail est un autre endroit où la revendication des droits joue un rôle important. Si vous êtes un travailleur motivé, dévoué et engagé, vous serez en meilleure position pour demander certains accommodements à votre employeur. Assurez-vous d’abord de bien connaître vos droits à titre d’employé. Déterminez ensuite le type d’accommodements ou de changements qui contribueront à améliorer le confort de votre milieu de travail. Cette discussion doit avoir lieu avec la bonne personne, soit quelqu’un qui a l’autorité requise et qui est en mesure de faire ces changements. Après votre conversation, vous pourrez ensuite faire un suivi pour demander de quelle manière votre demande sera accommodée

La revendication des droits joue aussi un rôle important en éducation. Les parents d’enfants atteints d’épilepsie peuvent revendiquer des droits lorsque la capacité d’apprentissage de leur enfant est compromise par leur environnement. Cette tâche peut être accomplie :

  • En aidant votre enfant à reconnaître les défis auxquels il est confronté
  • En lui venant en aide pour exprimer ses préoccupations. Pour ce faire, vous pouvez rédiger une liste de ses préoccupations ou faire appel à des jeux de rôle pour pratiquer la meilleure manière de les exprimer verbalement.
  • En travaillant avec votre enfant pour identifier le type de soutien à sa disposition à l’école. Cette démarche peut comprendre la recherche de groupes de soutien de personnes avec lesquelles il sera suffisamment à l’aise pour exprimer ses préoccupations.
  • En discutant des préoccupations de votre enfant lors des rencontres avec les enseignants de votre enfant. Au secondaire, les élèves peuvent prendre eux-mêmes l’initiative d’organiser ces rencontres, ce qui peut les aider à apprendre à revendiquer eux-mêmes leurs droits et à être plus autonomes.