L’épilepsie au quotidien

L’établissement d’un diagnostic d’épilepsie a de nombreuses répercussions dans la réalité quotidienne d’une personne. Il est important que vous vous familiarisiez avec la maladie et les médicaments, que vous preniez proactivement votre traitement en charge et que vous entreteniez un dialogue ouvert avec votre équipe soignante et vos proches à propos de votre état de santé. N’oubliez toutefois pas que votre équipe soignante et vos proches peuvent vous offrir leur soutien et vous aider à être plus autonome à mesure que vous progressez tout au long du parcours de prise en charge de l’épilepsie.  

  • Divulgation aux amis et aux proches

    Il est généralement préférable d’adopter une attitude franche, honnête et terre à terre. Expliquez-leur que l’épilepsie est une affection médicale et que la prise d’antiépileptiques permet généralement de la maîtriser. Dites-leur que la réalité quotidienne des personnes atteintes d’épilepsie n’est pas nécessairement différente de la leur. C’est une réalité que vos proches comprendront de mieux en mieux à mesure que vous passerez du temps avec eux.

  • Conseils en matière de sécurité

    Les blessures se produisent presque toujours dans deux pièces de la maison : la cuisine et la salle de bain. L’état de confusion qui accompagne souvent une crise et qui y fait suite augmente considérablement le risque de blessure. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour réduire le risque d’avoir un accident.

  • Conseils à l’intention des aidants

    Si vous prenez soin d’une personne atteinte d’épilepsie, particulièrement s’il s’agit d’un enfant, vous êtes déjà au fait de l’importance d’être toujours bien renseigné et de pouvoir prodiguer le traitement adéquat pour pouvoir mener une vie normale.

  • Épilepsie et conduite d’un véhicule

    Être atteint d’épilepsie ne signifie pas nécessairement qu’une personne n’a pas le droit de conduire un véhicule automobile.
    Vous pourriez avoir le droit de continuer à conduire un véhicule non commercial pourvu que :

    • La prise de médicament vous permet de maîtriser les crises.
    • Les médicaments que vous prenez ne créent pas une sensation de somnolence ou n’entravent pas votre coordination, et vous n’avez pas eu de crises depuis 6 mois.

  • Épilepsie et école

    L’épilepsie affecte les personnes de tous les âges. À l’âge scolaire, il important de se préparer pour faire face aux défis que vous pourriez devoir relever.

  • Épilepsie et travail

    L’épilepsie affecte les personnes de tous les âges. En milieu de travail, il important de se préparer pour faire face aux défis que vous pourriez devoir relever.

  • Épilepsie et discrimination

    Les personnes atteintes d’épilepsie doivent connaître leurs droits et ce qu’il faut faire pour les défendre lorsqu’elles ont impression qu’ils ne sont pas respectés. Malheureusement, au quotidien, les personnes atteintes d’épilepsie font l’objet de discrimination au Canada et ailleurs dans le monde.

  • Dispositifs d’alerte médicale

    Dans certains cas, un dispositif capable de détecter certains types de crises peut alerter votre aidant lorsque vous avez une crise. Ce type de dispositif peut être particulièrement utile pour les parents de jeunes enfants atteints d’épilepsie. Aucun dispositif d’alerte actuellement sur le marché ne permet toutefois de prévenir ou de réduire les répercussions d’une crise.

  • Groupe de soutien pour les personnes atteintes d’épilepsie

    Des services de soutien destinés aux personnes atteintes d’épilepsie sont offerts partout au pays. Il suffit de savoir où chercher. Aujourd’hui, de nombreux services en milieu communautaire sont à la disposition des personnes atteintes d’épilepsie pour recevoir des conseils ou pour échanger entre elles des idées, des faits et de l’information concernant l’épilepsie. Les services de soutien destinés aux personnes atteintes d’épilepsie proviennent de nombreuses sources, notamment d’autres personnes atteintes d’épilepsie, de neurologues, d’infirmières en milieu scolaire et d’autres prestataires de soins de santé.

  • Devenir un militant

    Becoming a self-advocate can help you to feel empowered, self-confident and independent. By speaking up for yourself and standing up for what you believe in, you can find a feeling of control Vous pourriez développer votre sens de l’autonomie, votre confiance en vous-même et votre indépendance en jouant le rôle de militant pour votre propre cause. Le militantisme pourrait vous aider à vous sentir plus en contrôle, car elle vous permet d’adopter une position et d’exprimer votre opinion. Que ce soit au cabinet du médecin, au travail, à l’école ou en milieu communautaire, la capacité de défendre ses droits et de faire des choix qui contribuent à améliorer votre environnement et celui des autres personnes atteintes d’épilepsie peut être très valorisante.